Je vais avant tout être un peu critique envers l’auteur de Les 5 langages de l’amour, Gary Chapman, car je ne suis pas fan de la dimension religieuse qu’il met parfois dans ses écrits. Je lui préfère d’ailleurs Thomas D’Ansembourg par exemple. Mais le fait est que cet ouvrage s’est imposé comme un incontournable pour qui recherche l’harmonie dans son couple. Dans cet article, je vous propose d’explorer les raisons pour lesquelles lire ce livre, va vous permettre de faire vous-même un mini coaching de couple —ça ne vous dispense pas de votre coach amour préférée si vous voulez aller plus loin 😇 

Quels sont les 5 langages de l’amour selon Gary Chapman ?

L’auteur s’appuie sur le concept fondamental que chaque personne exprime et perçoit l’amour différemment et a identifié des langages de l’amour, au nombre de 5 :

  • les paroles valorisantes
  • les instants de qualité
  • les petits et grands cadeaux
  • les services rendus, soutiens
  • et le contact physique

Voyons donc en quoi lire les 5 langages de l’amour va vous aider et vous donner l’envie de suivre certains conseils. 

À lire aussi

Relation toxique : que faire ?

Les 5 langages de l’amour, 5 raisons de le lire

1. Améliorer la communication dans le couple

Une raison primordiale de lire « Les 5 langages de l’amour » :  soigner votre manière de communiquer au sein de votre couple. Avez-vous remarqué comme la personne que vous aimez le plus est aussi très souvent et paradoxalement celle à qui vous parlez avec le moins de ménagement ? Je le vois en coaching de couple, il paraît normal de ne pas trop prendre de précautions pour parler à son partenaire, au point de lui faire parfois beaucoup de mal.

Par ailleurs, même en y mettant beaucoup de bienveillance, nous avons tendance à projeter notre propre mode de communication sur l’autre, en oubliant qu’il ou elle est unique, avec son propre passé, ses doutes, et bien sûr un besoin de communiquer qui peut être très différent du nôtre. Et là, c’est le drame !

Chapman explique que comprendre le langage d’amour de votre partenaire et essayer de lui parler en tant que tel, va clairement faire la différence. En somme, ce n’est pas seulement une question de parler, mais d’avoir le bon langage. Un couple peut ainsi éviter les malentendus et les sentiments de négligence ou de non-reconnaissance.

Le plus triste étant que lorsqu’on ne se comprend pas, les efforts d’amour ne sont pas perçus comme tels.

2. Renforcer les liens émotionnels

Le livre vous parle également de ce que Chapman appelle le « réservoir émotionnel ». Chaque personne a un langage d’amour auquel elle est particulièrement sensible, et lorsque son partenaire exprime l’amour dans ce langage, elle se sent pleinement aimée et valorisée. Vous pouvez véritablement créer une connexion émotionnelle plus profonde et renforcer le sentiment de sécurité et d’appartenance au sein du couple.

J’irai cependant plus loin que le propos de cet ouvrage en rappelant mon cheval de bataille : l’estime de soi. Travailler votre propre gestion des émotions est essentiel pour vous sentir disponible pour votre partenaire, tout en vous respectant.

En coaching, je vois des femmes ou des hommes prêt·es à beaucoup pour plaire à l’autre, lui faire plaisir et bien sûr adopter son mode de communication. Si le sens du don de soi est une très belle qualité, n’oubliez pas de rester vous-même. L’amour n’est pas une question de sacrifice.

3. Faire preuve d’empathie et de compréhension

S’intéresser au langage d’amour de votre amoureux·se, à ce qu’il ou elle a de doutes, de forces, de besoins, c’est le premier pas vers l’empathie. En acceptant de vous décentrer de votre propre point de vue pour mieux comprendre l’autre, vous verrez plus clairement qu’il ou elle a aussi ses propres attentes en matière d’affection, ses peurs aussi.

L’empathie conduit le couple à une relation attentionnée et respectueuse, où les deux partenaires se sentent compris·es, entendu·es et aimé·es.

4. Contribuer à votre développement personnel

Petit bonus, le livre n’est pas seulement bénéfique pour les relations amoureuses, il contribue en plus à vous interroger sur votre développement personnel. En comprenant les différents langages de l’amour, vous allez apprendre à mieux exprimer vos sentiments, d’une façon plus constructive. Je le répète : se connaître, être conscient·e de ses propres besoins, est un pré-requis pour aimer sereinement.

Être en couple nous donne tout particulièrement le sentiment d’exister, et c’est magique ! Pour autant, si vous être déjà tout à fait accompli·e à titre personnel, vous aborderez votre couple avec des attentes différentes, plus sereines.

J’ajoute que cette prise de conscience va non seulement interagir sur votre relation romantique, mais aussi sur les sphères familiales, amicales et professionnelles.

5. Prévenir et/ou résoudre les conflits

C’est évidemment une conséquence directe : comprendre les langages de l’amour va jouer un rôle crucial pour prévenir les conflits, et même permettre de les résoudre plus vite et de manière plus apaisée.

En reconnaissant les différences dans les modes d’expression de l’amour, les partenaires se donnent une vraie chance d’éviter d’affirmer avec force certains comportements et travaillant plutôt à trouver des compromis. Chacun·e est plus conscient·e des besoins affectifs de l’autre. La relation amoureuse gagne en respect et en écoute, autant dire que cette attitude évite de très nombreux conflits.

Les 5 langages de l’amour, pour conclure

En conclusion, Les 5 langages de l’amour de Gary Chapman offre d’assez bonnes perspectives pour enrichir les relations dans votre couple. L’auteur est doué pour inviter à la bienveillance, même si peut-être un peu veille France —j’avoue que je lui préfère de loin les auteurs ou thérapeutes plus avant-gardistes. 

Je vous recommande aussi l’ouvrage à des fins de développement personnel, que ce soit pour votre propre bien-être ou celui de votre couple.